Description

UNE APPROCHE HOLISTIQUE

En éducation somatique, la personne est abordée dans sa globalité. Partant du principe que les diverses dimensions de l’être humain, corporelle, mentale et émotive, sont interdépendantes, l’éducation somatique propose, par le mouvement, des expérimentations qui sollicitent ensemble les aspects sensoriel, moteur, cognitif et affectif de la personne tout en la mettant en relation avec son environnement.

L’ÉDUCATEUR SOMATIQUE

a reçu une formation reconnue par son association professionnelle. Il a acquis des connaissances dans le domaine de la physiologie, de l’anatomie, de la biomécanique mais aussi, sinon surtout, il a développé une expertise dans l’activité perceptive liée au mouvement. L’éducateur somatique a aussi développé une compétence dans l’observation du mouvement et la communication par la parole ou par le contact des mains. L’éducateur somatique ne traite pas, il enseigne ou plutôt, il guide l’apprentissage.

APPRENDRE À TOUT ÂGE

L’éducation somatique s’appuie sur une des premières formes d’apprentissage de l’humain soit l’apprentissage sensori-moteur. Par le développement de son répertoire de mouvements, l’enfant acquiert un sens de lui-même et construit sa connaissance du monde. À tout âge et de toutes conditions, de l’athlète de pointe au convalescent, toute personne peut poursuivre son apprentissage sensori-moteur.

LES SÉANCES D’ÉDUCATION SOMATIQUE

se déroulent en groupe ou individuellement, sous forme d’ateliers ponctuels ou sur une base continue. La personne peut être debout ou assise, allongée au sol ou sur une table. Des ballons, balles, rouleaux, baguettes peuvent être utilisés. Les séances se donnent dans un climat de chaleur et de calme, en dehors de tout jugement et hors de toute compétition. Les mouvements sont guidés par la parole ou par le toucher.

L’éducation somatique s’appuie sur une longue tradition clinique qui remonte à plus d’une centaine d’années, selon les méthodes. Les pionniers ont eu dès le début l’intuition de l’importance de la prise de conscience corporelle pour une meilleure connaissance de soi. Cette intuition est actuellement confirmée par les récentes études neuroscientifiques sur la plasticité du cerveau pour l’apprentissage et sur l’importance de la perception pour l’action.

Une nouvelle discipline portée par plusieurs méthodes qui ont pour objet l’apprentissage de la conscience du corps en mouvement dans l’espace

PRÉSENCE DE L’ÉDUCATION SOMATIQUE

Dans les bureaux de pratique privée
Dans les écoles d’art: en danse, en théâtre, en musique
Dans le domaine de la santé
Dans les milieux sportifs
Dans les différents milieux académiques
Dans les entreprises

L’éducation somatique rejoint la pensée de Michel Dertouzos, directeur du Laboratoire d’informatique du MIT cité dans une entrevue accordée à la Presse en octobre 2000:

J’aimerais que nous ayons une quatrième révolution, dans laquelle nous essaierions de comprendre la plus précieuse ressource que nous possédions : nous-mêmes.

Comments are closed.